statistiques web gratuite

par coeur - Chant Polyphonique Le Vigan

Aller au contenu

Menu principal :

Ateliers
 
 

Les paroles par cœur



Sujet stressant pour beaucoup, voire paralysant.

Et si chanter sans carnet sous les yeux permettait une expression plus libre de la voix, une posture anatomique plus favorable (le nez dans le carnet, menton baissé, nuit à la production vocale) ? Et si le ''sans carnet'' permettait une meilleure cohésion de groupe ? Et si cela augmentait la liberté, le plaisir, la spontanéité, la légèreté ?


Oui, tout cela est possible et accessible. La pédagogie mise en œuvre depuis la rentrée 2017 vise cet objectif sur 100 % des chants. Il existe de nombreuses techniques pour stimuler nos différents réseaux d'apprentissage, et pour ancrer des choses pour longtemps. C'est plus long, certes, mais c'est au service de la musique !


Les chants seront dotés de moins de paroles, nous y passerons plus de temps, nous irons lentement mais sûrement, et personne ne sera laissé en marge. Nous joindrons autant que possible le geste à la parole pour diversifier les canaux d'apprentissage. Nous frapperons les consonnes, ferons vibrer les voyelles pour que notre corps garde en mémoire les textes les plus difficiles, à partir du mouvement qu'il intégrera (sensation synesthésique), à partir de la vibration (sensation palesthésique) pour favoriser la mémoire procédurale ; vous savez ? celle qui fait qu'on n'oublie jamais comment conduire un vélo !!


Des textes seront distribués, mais à des moments choisis spécifiquement. Le texte sous les yeux sera un canal supplémentaire, mais il ne sera plus le seul, comme auparavant. Le carnet deviendra un outil parmi d'autres, dont on se passera in fine.
Cela impliquera en revanche une assiduité optimale.


Et pour les concertistes… vous n'aurez pas le choix : le par cœur sera une condition sine qua non pour monter sur les planches.


 




 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu